En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

AssLogo_ASEPE.GIFociation de Sauvegarde et d'Études du Patrimoine de l'Embrunais

Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
 

Nouvelles

LecturePaysage_015.jpgSamedi 12 mai 2018

 Ce samedi 12 mai, sur la promenade du Roc d'Embrun, à l'initiative de Claude CHOWANIETZ et Andrée BERTRAND respectivement directrice de la publication et rédactrice en chef du journal "LA DURANCE", publication éditée par Association de Sauvegarde et d’Etudes du Patrimoine de l’Embrunais s'est déroulée une conférence passionnante suivie par une vingtaine d'auditeurs ravis de cette initiative.

 Andrée BERTRAND, guide conférencière et rédactrice en chef du journal nous a proposé sa "Lecture du paysage embrunais", portant sur l’histoire, la géologie, la géographie, la végétation, les torrents.et les spécificités de ce site remarquable qu'est l'Embrunais.

VOIR TOUTE LES PHOTOS en cliquant ICI

Voir aussi les sommaires et la page de couverture des103 numéros du Journal "LA DURANCE" depuis 1991

N'hésitez pas à vous abonner à "LA DURANCE" ou à rejoindre l'ASEPE

LecturePaysage_021.jpg LecturePaysage_033.jpg LecturePaysage_001.jpg

Anciennes Photos 

Atteignable aussi dans le menu déroulant à gauche : "Anciennes Photos"

N'hésitez pas à m'en faire parvenir (je notifierai bien sûr l'origine)


LaDurance_026.jpgN°26 Mars 1998

SOMMAIRE

   2    Reconstruction de la chapelle de St Guillaume au sommet (2542 m) Jean Soulier.
    3    Nos vieilles traditions perdues, le pèlerinage de Puy St Eusèbe et Puy Sanières Louis Séard ;
    4    Extrait des statuts de la Confrérie de St Guillaume (1763).
    5    Les touristes dans l’Embrunais depuis les romains, conte historique (suite).
    7    Photographies anciennes de l’Embrunais.
    8    De deviatione civitatis Ebrodunensis, la déviation d’Embrun au temps de Rome(fin).
    9    Dictons et proverbes (janvier-mars).
  10    A propos d’Emile Zola.
  11    Quatrième centenaire de l’Edit de Nantes.
  12    L’Enigme du N° 26.
  13    Etat civil d’Embrun janvier 1998.
  13    A embrun en 1908.
  13    A embrun en 1998.
  15    Dans l’Embrunais en 1998.
Encarts         1- Carte du département des Hautes-Alpes en 1853.
                    2- Nouvelles de l’association de sauvegarde du patrimoine de l’Embrunais

Lien vers la page  Toutes les photos de couverture depuis le N°1 

Pour vous abonner, cliquez ICI


"Lecture du paysage embrunais"

Sortie guidée, animée par Andrée BERTRAND, guide conférencière

portant sur l’histoire, la géologie, la géographie, la végétation, les torrents...

et  les spécificités de ce site remarquable.

Samedi 12 Mai 2018 à 14 h 30

Départ : Jardin du Roc ( jardin situé derrière le parking de la Manutention, en front de Roc)

Renseignements et inscriptions (GRATUIT) au 06 16 26 03 28 , Organisation :

Association de Sauvegarde et d’Etudes du Patrimoine de l’Embrunais
et
l’équipe du journal « La Durance »


Vernissage le samedi 5 mai à 18 heures, en présence de l'artiste

Mandela_INVITATION.png



Voir l'article en cliquant ICI
(Textes et photos de Monique MAYNÉ)


Voir dans  "RUBRIQUES"  (Colonne de gauche)
Onglet "Chapelles de l'Embrunais", neuf chapelles ont fait leur apparition, cliquez sur celles-ci pour les découvrir


LE GESTE EN FILIGRANEGesteFiligrane_Affiche1024px.jpg

Exposition
Muriel Baïkevitch-Coutens et Sonia Zérillo

Du mercredi 11 avril au samedi 9 juin 2018

MAISON DES CHANONGES

EMBRUN

GesteFiligrane_Invitation1024px.jpg


Histrafor_couverture_400.jpgHISTOIRE ET TRADITIONS FORESTIÈRES

Communication d'Hervé GASDON faite au colloque HISTRAFOR 2012  (ONF - Office National des Forêts)

LA RESTAURATION DES TERRAINS EN MONTAGNE ET LE TEMPS DES FORESTIERS (1827 - 1914) (Hervé Gasdon)

RÉSUMÉ

 La Restauration des terrains en montagne (RTM) a été une politique de grande envergure, au niveau français au cours du XIXème siècle. Cette politique prend naissance avec la concomitance de deux facteurs. Le premier est la fin du Petit âge glaciaire (1840-1860) et ses fortes crues en particulier 1856. Le second, d’origine anthropique, est le déboisement. La France n’a jamais été aussi peu boisée qu’au milieu du XIXème siècle. Ces éléments conjugués conduisent l’Etat à une politique de reboisement. Elle prend naissance avec des précurseurs comme le Citoyen Fabre en 1797 pour finir, en ce qui concerne le XIXème siècle, avec « l’âge d’or » de la RTM entre 1882 et 1914.
Dans un premier temps seront évoquées les raisons du déboisement. En effet, la société agrosylvo- pastorale, les guerres et l’industrie naissante ont contribué à la raréfaction du manteau boisé particulièrement dans les montagnes et le sud de la France. Les conséquences de ce déboisement liées aux conditions climatiques seront, ensuite, abordées. 
 Dans un second temps, sera proposé « le temps des forestiers » (1827-1914). Suite aux réflexions des précurseurs préalables au Code forestier (1827) cette politique de boisement a suivi de grandes phases.
Depuis les troubles forestiers (1829-1831) jusqu’au débat à la fin du XIXème siècle entre les forestiers étatiques (ou autoritaires) représentés par Prosper Demontzey et les forestiers sociaux (ou Leplaysiens) représentés par Georges Fabre, une chronologie sera développée. La technique du reboisement et la construction d’ouvrages de corrections torrentielles, totalement novatrices à l’époque, seront aussi abordées.
Cette intervention s’appuie sur deux points. Le premier est la relation entre forestiers et montagnards. Le second est l’implantation des exemples, les Hautes-Alpes servent d’ancrage local.   [Voir le document entier]

Télécharger le document  en entier: ICI


Nouveautés du site