En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

AssLogo_ASEPE.GIFociation de Sauvegarde et d'Études du Patrimoine de l'Embrunais

 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Tous les billets
    Imprimer la page...
    Imprimer la section...
 

Blog - Tous les billets

Quand César traverse Embrun ...  -  par Bernard_Brabant

Eux aussi sont passés par Embrun

► Quand César traverse Embrun à la tête de 25 000 légionnaires .

En 58 avant J-C, Jules César veut arrêter les Helvètes qui ont pénétré en Gaule. Sur son itinéraire entre le Mont Genèvre et le col de Cabre, il y a Embrun qui s’appelait alors Eburodunum.

Le proconsul Jules César est un homme pressé. Il veut arrêter les Helvètes du côté de la Saône. D’Italie, il part avec 5 légions et prend le chemin le plus court « iter proximus ». Il passe par Montgenèvre et se dirige vers l’actuelle Batie-Neuve qui marque l’entrée du pays des Vocongues.

Cet évènement a été relaté dans le livre « Embrun et l’Embrunais à travers l’histoire » du général Jacques Humbert (*). En homme du métier, celui-ci calcule qu’avec les mauvais chemins étroits (la voie Domitienne n’existe pas encore), c’est une colonne qui s’étend sur 60 km. Quand César arrive à Embrun, l’arrière-garde est encore du côté de Montgenèvre. Il faut ajouter tous les petits métiers plus ou moins nobles qui accompagnent les troupes dans leur déplacement et qui doivent rallonger la cohorte. On imagine les dégâts dans le pays.

Les hommes avancent à marche forcée, 27 km par jour. Un exploit, note Jacques Humbert. Car en plus des chemins inadaptés, ils subissent les attaques des Caturiges, les tribus locales dont Chorges a tiré son nom. Ils se battent entre Prelles et La-Roche-de-Rame. Dans ses mémoires « la guerre des Gaules », Jules César évoque la résistance de ces Caturiges « qui interdisaient les passages en occupant les hauts ». Cela ne le retarde pas.

Le calcul est simple, durant au moins 3 jours les habitants verront passer une longue cohorte. Une file de soldats, de civils, d’esclaves, d’animaux portant des cavaliers et des vivres, tirant armes et charriots lourds de matériel.

Quelques années plus tard, les Caturiges sont soumis. Pas rancunier leur roi Cottius devient préfet et sous le contrôle des Romains, il travaille dur pour réaliser une voie facilement praticable, qui fera partie de la via Domitia. Vers 18 avant J-C, Strabon décrit cette voie comme « facile au printemps, boueuse et coupée par les eaux en hiver ». C’est dans ce texte qu’est pour la première fois fait mention d'Eburodunum.

Bernard Brabant

(*) Le livre « Embrun et les Embrunais à travers l’histoire» du Général Jacques Humbert édité en 1972 peut être emprunté à la bibliothèque d’Embrun.

JulesCesardetoure_redimensionner.jpg

Si pour Hannibal, on n’est pas certain de son passage,
il n’y a pas de doute avec celui qui était encore le proconsul des Gaules César. On connaît son itinéraire et s’il ne parle pas précisément d’Embrun, il rapporte dans ses mémoires le harcèlement des Caturiges sur ses troupes.

Publié le 16/02/2021 17:05  - aucun commentaire - |     |
Le cochon de Lesdiguières  -  par Bernard_Brabant

Une histoire que l’on racontait lors des veillées hivernales à Embrun

► Le cochon de Lesdiguières.

Quand le seigneur de Lesdiguières envahit Embrun assiégé, ce chef des troupes protestantes veut se venger des notables qui lui ont résisté. Au moyen d’un cochon farci, il tend un piège au prieur des Cordeliers. Mais celui-ci a une idée pour sauver sa peau…

En ce temps-là, pour passer les soirées d’hiver, il n’y avait ni écran ni Netflix, peu de lumière et peu de chauffage. Alors, on se réunissait entre voisins dans une seule pièce, pour se tenir chaud et économiser les chandelles. Et pendant que l’on ravaudait, triait les lentilles, réparait quelque outil, un ancien racontait des histoires transmises de génération en génération. Dans l’Embrunais, on aimait entendre l’histoire du cochon de Lesdiguières.

Cela se passe durant les guerres de religion. Le seigneur de Lesdiguières, venant du Champsaur est un chef de guerre redouté quand il assiège Embrun avec ses troupes protestantes. Les remparts peuvent protéger des flèches et de tout autre projectile. Mais même avec des fondations solides, ils ne peuvent protéger des traitres. Une nuit, un Embrunais soudoyé fait sauter une porte. Notre ville est envahie. Embrun est mis à feu et à sac. On pille, on tue, on incendie, on viole. À cette époque on avait de l’imagination dans notre beau pays.

Comme tous les notables, le prieur des Cordeliers est terrorisé. Des soldats frappent à sa porte. Il sait qu’il va passer une dernière heure effroyable. Mais non, les soudards lui transmettent une invitation à un banquet organisé le soir même par le vainqueur.

Quand notre notable bien habillé se présente sur la place du banquet, une grande table est installée et Lesdiguières goguenard l’invite à s’asseoir à ses côtés. Le chef de guerre fait venir un magnifique cochon farci, cuit à la broche. Il tend son poignard au prieur et lui demande de se servir. Quand le religieux approche le couteau de la bête, Lesdiguières railleur lui dit : « Tenez, commencez le travail, comme vous ferez, je vous le ferai ». Le malheureux invité arrête son geste. Il a compris que s’il coupe un morceau de jambon, on lui tailladera les fesses. S’il prend une côtelette, on lui fouraillera les côtes. Alors doucement, il approche la pointe du poignard vers cet orifice naturel situé derrière le cochon, par lequel on avait passé la broche. Avec précaution, il en retire quelques petits morceaux de farce qu’il mange et rend le couteau à son hôte.

On ne connaît pas la fin. Le seigneur de Lesdiguières a-t-il été obligé de goûter cette même partie du prieur ?

Jean Vandenhove, historien embrunais aujourd’hui disparu, a consigné cette histoire dans « La saga de l'Embrunais ». 

Véritable histoire ou légende ? On est sûr d’une seule chose : c’était une bien mauvaise farce !

Bernard Brabant

Francois_Bonne_de_Lesdiguieres_redimensionner.jpg

François de Bonne de Lesdiguières.

Ce chef guerrier protestant venant du Champsaur
assiège Embrun et pénètre dans la ville la nuit du 18 novembre 1585,
suite à une trahison. 

Publié le 10/02/2021 17:00  - aucun commentaire - |     |

Dépliant réalisé par le pays S.U.D.

Pays Serre-Ponçon Ubaye Durance

Pays d’art et d’histoire

payssud.jpgLogoPaysDartEtdHistoire.png

►Télécharger le dépliant en cliquant [ICI],
   (
Vous pourrez ainsi l'imprimer  et l'emporter avec vous pour visiter la cathédrale).

Aide visite Embrun cathédrale-2021_1.jpg
Aide visite Embrun cathédrale-20212.jpg
Aide visite Embrun cathédrale-2021_4.jpg

Publié le 05/02/2021 18:00  - aucun commentaire - |     |
Vœux 2021  -  par Hubert

Le président Jean-Paul BLANC,
l'équipe de rédaction de "LA DURANCE"
 et les membres du conseil d'administration de
l'Association de Sauvegarde et d'Études du Patrimoine de l'Embrunais,
vous souhaitent leurs meilleurs vœux
pour l'année 2021

Voeux_2021.jpg
Publié le 27/12/2020 13:12  - 15 commentaires - |     |

Pendant les vacances de Noël, la ville d’Embrun est heureuse de vous proposer des activités à faire en famille et entre amis, en partenariat avec Embrun Commerces et le Pays d’art et d’histoire du Pays SUD, dans le respect des directives sanitaires gouvernementales.

Des visites culturelles et un jeu de piste sont au programme :

VISITE EXPRESS DE LA MAISON DES CHANONGES :

Samedi 19 et lundi 21 décembre 2020 à 14h30 et 15h (Gratuit et sur inscription)

Rendez-vous devant la Maison des Chanonges

Découvrez ou redécouvrez l'histoire de cet édifice roman du XIIIe siècle et de ses peintures murales du XVIe siècle.

VISITE DU CENTRE ANCIEN D’EMBRUN, par le Pays d’art et d’histoire :

Les mardis 22 et 29 décembre 2020 à 10h et 11h (Gratuit et sur inscription)

Rendez-vous devant le Bureau d’Information Touristique d’Embrun 

Retracez le passé prestigieux de cette antique cité, capitale religieuse, grâce aux témoignages bâtis ou peints du centre historique.

VISITE DE LA CATHÉDRALE ET DE SON TRÉSOR, par le Pays d’art et d’histoire :

Les mercredis 23 et 30 décembre 2020 à 14h30 et 15h30, rendez-vous devant le porche aux lions de la Cathédrale (Gratuit et sur inscription)

De son porche des rois à la sacristie des archevêques, partez à la découverte des secrets de cet édifice du XIIIe siècle parmi les plus importants des alpes françaises, dont le rayonnement s’étendait jusqu’à la méditerranée.

Un jeu de piste autour du patrimoine vous attend également :

JEU DE PISTE « Patrimoine », par le Pays d’art et d’histoire :

Lundi 28 décembre à 15h (Gratuit et sur inscription)

Rendez-vous place Barthelon.

Venez passer un bon moment en famille pour trouver le trésor volé dans le centre-ville d'Embrun !

Ces animations sont gratuites et offertes par la Ville d’Embrun et le Pays d’art et d’histoire Serre-Ponçon Ubaye Durance.

Afin de pouvoir vous accueillir dans les meilleures conditions et d’assurer votre sécurité, les places sont limitées.

Nous vous demandons également de vous munir d’un masque et de respecter les gestes barrières.

→ Inscriptions obligatoires auprès du Bureau d’Information Touristique d’Embrun 04 92 43 72 72. 

Un programme d’animations sera édité et disponible au Bureau d’Information Touristique d’Embrun dans les prochains jours.

INFO COVID-19 : Programme sous réserve de l'évolution sanitaire. Nous communiquerons sur le site internet de la commune www.ville-embrun.fr et sur facebook @embrun ma ville des éventuelles modifications du programme ou la mise en place de mesures restrictives supplémentaires. Nous rappelons que le port du masque est obligatoire en centre-ville et qu'un protocole sanitaire est mis en place sur les différents rendez-vous. Nous invitons chacun à respecter les gestes barrières et d'éviter tout regroupement.

Publié le 18/12/2020 11:59  - aucun commentaire - |     |
Vient de paraître le numéro 114 de LA DURANCE  -  par   Hubert

LA DURANCE N°114 HIVER 2020La Durance 1141024_1.jpg

Pour tous nos abonnés, bientôt dans votre boîte aux lettres
en vente aussi :

  • Imprimerie RECTO-VERSO Place de la Mazelière à EMBRUN
  • A.S.E.P.E, cliquer ici :  Nous contacter

SOMMAIRE :

1 Editorial
2 Photo : la trentaine d'employés de l'usine PRODAL, fin des années 1960
3 Louis XIII aux "sports d'hiver" !
4-5 "Pont Saint-Esprit" au cadastre, qu'es aco ?
6-7 Le pont de la Clapière.
8-9 L'habitat haut-alpin.
10-11 L'harmonie municipale d'Embrun.
12 Livreurs de messagerie.
13 Le christianisme dans les Alpes.
14-15 Saint-Véran, la chapelle perdue retrouvée.
15 Noël Marcellin.
16 À la cantonade

► Pour vous abonner, cliquez ICI

►Voir aussi :  Toutes les pages de couverture et tous les sommaires  des numéros de LA DURANCE de 1991 à 2020

Publié le 17/12/2020 16:08  - 1 commentaire - |     |

Reçu ce jour, de la part de madame Monique LAGIER (84170 Monteux)

MoniqueLagier_Dec2020_redimensionner.jpg

Publié le 16/12/2020 16:15  - aucun commentaire - |     |

Numérisation_20201204_redimensionner.jpg     PlaqueJartoux_0002_redimensionner.jpeg

Ce lundi 30 novembre à 9 h 45, en présence de Mgr Xavier Malle, évêque du diocèse de Gap et Embrun, Mme Chantal Eyméoud, maire d’Embrun et du père André Bernardi, curé de la paroisse, une plaque en hommage au père Pierre Jartoux (1669-1720), posée sur le mur de l'ancien collège d'Embrun a été dévoilée exactement à la date anniversaire de sa mort à Pékin en 1720.   

Pierre Jartoux naît à Embrun le 7 août 1669. Après des études commencées au collège des jésuites de sa ville, il embrasse la vie religieuse dans la Compagnie de Jésus. Prêtre et scientifique reconnu, il participe en 1701 à une mission en Chine décidée par Louis XIV à la demande de l'empereur Kangxi. Il meurt à Pékin le 30 novembre 1720. Beaucoup de ces prêtres se sont donnés à la mission jusqu'à l'épuisement et la mort. Le père Pierre Jartoux est de ceux-là. Leurs stèles sont regroupées dans le cimetière de Zhalan à Pékin, entretenu et jalousement protégé par les autorités chinoises.  

Le collège d’Embrun, où Pierre Jartoux a été élève, est créé au début du XVIIe siècle et disparaît à la Révolution française. Il est tenu par les jésuites jusqu’en 1763. Les passants peuvent en voir l’une des portes rue Émile Guigues, sur la droite en se dirigeant vers la cathédrale Notre-Dame du Réal. 

Pour approfondir cette connaissance de la Chine, les élèves du collège-lycée Saint-Joseph de Gap et en particulier ceux qui étudient le chinois ont, depuis la rentrée de septembre, assisté à des conférences sur l’Asie et ses religions, les jésuites et la mission. Durant tout le mois de novembre, l’exposition « Matteo Ricci (1552-1610), pionnier des échanges scientifiques Chine-Europe, et l’Embrunais Pierre Jartoux (1669-1720) » leur est présentée.   

Ce dévoilement entre dans le cadre du jubilé ouvert le 16 juillet 2020 par Mgr Xavier Malle pour le diocèse de Gap, à l’occasion des 300 ans de la mort du père Pierre Jartoux, jésuite embrunais. Ce jubilé a pour objectif de valoriser les classes, élèves et enseignants en chinois du collège-lycée Saint-Joseph de Gap et de rendre hommage à la riche histoire des Hautes-Alpes, y compris au-delà de ses limites.  

Enfin, les 8 et 9 août 2020 a eu lieu un week-end de commémoration avec un colloque le 8 et une journée destinée au grand public le 9 août. Les Actes de la journée du 8 sont à paraître. 

PlaqueJartoux_0003_redimensionner.jpeg Jartoux_Emplacement_Plaque_3.jpg
 
Publié le 04/12/2020 17:45  - aucun commentaire - |     |
Plan-relief Embrun  -  par Hubert

Plan-relief d'Embrun exposé au Musée des Plans-reliefs à Paris

Photos © RMN (Musée des Plans-reliefs) / René-Gabriel Ojéda RMNGP
Plan-relief construit vers 1701. Échelle 1/600e
(Ce plan-relief correspond à un projet d'aménagement des fortifications de la ville d'Embrun)

Dimensions :3,43 x 3,37 m
Nombre de tables :6 tables
Matériaux :Bois, papier, soie, métal, peinture

mpr_logo-orange.png
PlanRelief_Embrun_001_redimensionner.jpg
PlanRelief_Embrun_002_redimensionner.jpg PlanRelief_Embrun_003_redimensionner.jpg
PlanRelief_Embrun_004_redimensionner.jpg PlanRelief_Embrun_005_redimensionner.jpg
Publié le 30/11/2020 17:33  - aucun commentaire - |     |

Reçu ce jour, de la part de madame Hélène MARSEILLE (34400-LUNEL)

HeleneMarseille_2_redimensionner.jpg HeleneMarseille_4Nov2020.png
Publié le 13/11/2020 16:31  - 1 commentaire - |     |