En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

AssLogo_ASEPE.GIFociation de Sauvegarde et d'Études du Patrimoine de l'Embrunais

Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Information
 
 
 

Blog - Information

Paysages des Hautes-Alpes – Journée d’études – Samedi 12 juin  -  par   Hubert

Paysages des Hautes-Alpes – Journée d’études – Samedi 12 juin

Le samedi 12 juin à Mont-Dauphin (salle de l’Arsenal), la Société d’Études organise une journée d’études consacrée aux « Paysages des Hautes-Alpes », à travers une douzaine de communications dont vous trouverez le programme ci-dessous. Pour pouvoir y participer, nous vous demandons de vous inscrire en téléchargeant le bulletin : Inscription-journée-etudes-12juin2021 à retourner au secrétariat de la Société d’Études avant le 9 juin.

Le paysage inspire le peintre ou l’écrivain, il séduit le voyageur. Il est objet d’étude pour le géographe et cadre de notre espace vécu. Les paysages sont divers et interpellent différemment l’observateur selon ses sensibilités, sa formation ou son métier. Le paysage est une partie d’un territoire que l’on peut voir et observer. Il résulte d’une combinaison d’éléments physiques ou « naturels » et d’aménagements des hommes. Dès le Néolithique en créant des champs, pour installer ses cultures, et en étendant l’espace pastoral, l’homme devient aménageur. Des paysages humanisés voient le jour. Les paysages vont évoluer au fil des siècles en fonction des mutations techniques et économiques ; ils traduisent les dynamiques des sociétés. L’objectif de cette journée d’études n’est pas de présenter un tableau exhaustif des paysages haut-alpins qui sont d’une très grande richesse, tant au niveau des aménités naturelles, que des aménagements des communautés montagnardes. À travers une douzaine de communications, la Société d’Études des Hautes-Alpes propose une approche géo-historique des paysages du département à des échelles variées.

PROGRAMME

9h : Accueil du public

9h30 : Partie introductive

– Qu’est-ce qu’un paysage ? par Laurent Rieutort , professeur de géographie à l’université de Clermont-Ferrand, UMR Territoires.

– Paysages et tableaux du musée de Gap par Frédérique Verlinden, conservateur en chef du Musée muséum départemental des Hautes- Alpes.

– Connaître les paysages haut-alpins à travers les fonds iconographiques des archives départementales des Hautes-Alpes par Catherine Briotet, chargée de valorisation des fonds aux Archives départementales.

11h15 : Milieux « naturels » et paysages

– Le paysage. Regard d’un géographe physicien par René Lhenaff, professeur de géographie émérite à l’université de Savoie.

– Restaurer les montagnes des Hautes-Alpes par Hervé Gasdon, forestier retraité ONF-RTM (Restauration des terrains en montagne) de l’Embrunais.

– Changement climatique en montagne : quand les combes à neige n’auront plus de neige par Noémie Fort, chef de service conservation – Conservatoire botanique national alpin.

12h40 – 14h : Pause déjeuner

14h : Les paysages agraires

– Composantes, dynamiques et typologie des paysages des campagnes haut-alpines par Laurent Rieutort, professeur de géographie à l’université de Clermont-Ferrand, UMR Territoires.

– Le bocage du Champsaur et du Valgaudemar par Philippe Moustier, agrégé et docteur en géographie, UMR 7303 TELEMMe Aix-Marseille Université-CNRS.

– La vigne dans les paysages haut-alpins 19e – 21e siècles par Frédéric Moustier, docteur en histoire contemporaine.

15h40 : Les paysages bâtis

– Le paysage du plan relief par Nicolas Faucherre, professeur d’art et d’archéologie du Moyen-Age, LA3M-UMR 7298, MMSH Aix-en-Provence.

– Les paysages urbains de Gap par Paul Wagner, architecte urbaniste.

– Dompter l’eau vive, la révélation du paysage alpin par l’hydroélectricité par Jean-François Lyon-Caen, architecte dplg, fondateur du master et de l’équipe de recherche architecture-paysage-montagne à l’École nationale supérieure d’architecture de Grenoble.

17h10 Conclusion

– Quels paysages demain dans les Hautes-Alpes ? Modérateur Philippe Moustier.

Une participation vous est demandée pour l’organisation de la journée. 10€ pour les adhérents de la Société d’études ; 15€ pour les non adhérents. En raison des mesures sanitaires et modalités d’accueil, nous vous demandons d’apporter un pique-nique pour vous restaurer pendant la pause déjeuner.

Pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter le secrétariat.

Paysages des Hautes-Alpes – Journée d’études – Samedi 12 juin

Le samedi 12 juin à Mont-Dauphin (salle de l’Arsenal), la Société d’Études organise une journée d’études consacrée aux « Paysages des Hautes-Alpes », à travers une douzaine de communications dont vous trouverez le programme ci-dessous. Pour pouvoir y participer, nous vous demandons de vous inscrire en téléchargeant le bulletin : Inscription-journée-etudes-12juin2021 à retourner au secrétariat de la Société d’Études avant le 9 juin.

Le paysage inspire le peintre ou l’écrivain, il séduit le voyageur. Il est objet d’étude pour le géographe et cadre de notre espace vécu. Les paysages sont divers et interpellent différemment l’observateur selon ses sensibilités, sa formation ou son métier. Le paysage est une partie d’un territoire que l’on peut voir et observer. Il résulte d’une combinaison d’éléments physiques ou « naturels » et d’aménagements des hommes. Dès le Néolithique en créant des champs, pour installer ses cultures, et en étendant l’espace pastoral, l’homme devient aménageur. Des paysages humanisés voient le jour. Les paysages vont évoluer au fil des siècles en fonction des mutations techniques et économiques ; ils traduisent les dynamiques des sociétés. L’objectif de cette journée d’études n’est pas de présenter un tableau exhaustif des paysages haut-alpins qui sont d’une très grande richesse, tant au niveau des aménités naturelles, que des aménagements des communautés montagnardes. À travers une douzaine de communications, la Société d’Études des Hautes-Alpes propose une approche géo-historique des paysages du département à des échelles variées.

PROGRAMME

9h : Accueil du public

9h30 : Partie introductive

– Qu’est-ce qu’un paysage ? par Laurent Rieutort , professeur de géographie à l’université de Clermont-Ferrand, UMR Territoires.

– Paysages et tableaux du musée de Gap par Frédérique Verlinden, conservateur en chef du Musée muséum départemental des Hautes- Alpes.

– Connaître les paysages haut-alpins à travers les fonds iconographiques des archives départementales des Hautes-Alpes par Catherine Briotet, chargée de valorisation des fonds aux Archives départementales.

11h15 : Milieux « naturels » et paysages

– Le paysage. Regard d’un géographe physicien par René Lhenaff, professeur de géographie émérite à l’université de Savoie.

– Restaurer les montagnes des Hautes-Alpes par Hervé Gasdon, forestier retraité ONF-RTM (Restauration des terrains en montagne) de l’Embrunais.

– Changement climatique en montagne : quand les combes à neige n’auront plus de neige par Noémie Fort, chef de service conservation – Conservatoire botanique national alpin.

12h40 – 14h : Pause déjeuner

14h : Les paysages agraires

– Composantes, dynamiques et typologie des paysages des campagnes haut-alpines par Laurent Rieutort, professeur de géographie à l’université de Clermont-Ferrand, UMR Territoires.

– Le bocage du Champsaur et du Valgaudemar par Philippe Moustier, agrégé et docteur en géographie, UMR 7303 TELEMMe Aix-Marseille Université-CNRS.

– La vigne dans les paysages haut-alpins 19e – 21e siècles par Frédéric Moustier, docteur en histoire contemporaine.

15h40 : Les paysages bâtis

– Le paysage du plan relief par Nicolas Faucherre, professeur d’art et d’archéologie du Moyen-Age, LA3M-UMR 7298, MMSH Aix-en-Provence.

– Les paysages urbains de Gap par Paul Wagner, architecte urbaniste.

– Dompter l’eau vive, la révélation du paysage alpin par l’hydroélectricité par Jean-François Lyon-Caen, architecte dplg, fondateur du master et de l’équipe de recherche architecture-paysage-montagne à l’École nationale supérieure d’architecture de Grenoble.

17h10 Conclusion

– Quels paysages demain dans les Hautes-Alpes ? Modérateur Philippe Moustier.

Une participation vous est demandée pour l’organisation de la journée. 10€ pour les adhérents de la Société d’études ; 15€ pour les non adhérents. En raison des mesures sanitaires et modalités d’accueil, nous vous demandons d’apporter un pique-nique pour vous restaurer pendant la pause déjeuner.

Pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter le secrétariat.

Fermer

Publié le 31/05/2021 12:33   |